Brutes Sessions

« Brutes sessions » coule de source et ne déçoit pas. Ce disque semble intemporel. Les textes sont ciselés, les structures classiques, c’est le bon reflet d’une époque. Ces morceaux ont été enregistrés entre 1993 et 1996 à l’état de démo, et remasterisés pour l’occasion. Mysta D fait évoluer les instrumentaux avec aisance, et soigne le détail dans l’utilisation des samples. Le turntablism n’est pas en reste avec des scratches qui apportent un effet rythmique déterminant.

Les lyrics fiévreux et dynamiques de Abuz, gonflés d’un Hip-Hop en mode storytelling, donnent un côté street et des valeurs positives, avec une conscience profonde des réalités.

Le D.Abuz System se permet d’aborder différents thèmes sans complexes, naturellement, et avec quelque chose de viscéral. On notera également la présence de plusieurs featuring avec leur entourage direct, notamment Oxmo Puccino, Princesse Aniès et Tepa (Les Spécialistes), et Papifredo.

Ce disque est disponible en ligne sur Discogs, et chez quelques disquaires (comme par exemple « Citeaux Sphere »), pour un peu plus de trente euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *