Brutes Sessions

« Brutes sessions » coule de source et ne déçoit pas. Ce disque semble intemporel. Les textes sont ciselés, les structures classiques, c’est le bon reflet d’une époque. Ces morceaux ont été enregistrés entre 1993 et 1996 à l’état de démo, et remasterisés pour l’occasion. Mysta D fait évoluer les instrumentaux avec aisance, et soigne le détail dans l’utilisation des samples. Le turntablism n’est pas en reste avec des scratches qui apportent un effet rythmique déterminant.

Les lyrics fiévreux et dynamiques de Abuz, gonflés d’un Hip-Hop en mode storytelling, donnent un côté street et des valeurs positives, avec une conscience profonde des réalités.

Le D.Abuz System se permet d’aborder différents thèmes sans complexes, naturellement, et avec quelque chose de viscéral. On notera également la présence de plusieurs featuring avec leur entourage direct, notamment Oxmo Puccino, Princesse Aniès et Tepa (Les Spécialistes), et Papifredo.

Ce disque est disponible en ligne sur Discogs, et chez quelques disquaires (comme par exemple « Citeaux Sphere »), pour un peu plus de trente euros.

Salut Manu !

Manu Dibango, né le 12 décembre 1933, nous a quitté ce mardi 24 mars 2020, touché par le Covid-19. Saxophoniste de talent, collectionneur de disques toujours curieux des dernières nouveautés. Durant les années 90, nous le voyions acheter sa dose hebdomadaire de vinyles à la Fnac Bastille, avec toujours le sourire aux lèvres. Internationalement connu grâce à son titre « Soul Makossa », où il popularise le style Makossa, propre à la culture Sawa du Cameroun.

Les B.Boys du monde entier ont tous déjà dansé sur ses morceaux !

Ce titre (Soul Makossa), ainsi qu’un très grand nombre de ses morceaux, font partie des hymnes du break, et il est rare d’assister à un battle sans que sa musique soit jouée : Big Blow, The Panther, African Battle, Weya, Africadelic, New Bell.

Sa musique est toujours présente sur les platines de chaque évènement de danse Hip-Hop, partout dans le monde. Parfois même par le biais d’autres artistes, car Manu a été samplé en long, en large et en travers !

Surnommé Papa Groove, parrain du Hip-Hop français depuis le début des années 90, Manu invitait les jeunes groupes de rap dans son émission télévisée « Salut Manu » sur France 3. Il a collaboré avec les Little MC, Driver, Youssoupha, MC Mell’O’ (Angleterre) et d’autres.

Samplé ou repris par : Afrika Bambaataa, Michael Jackson, Fugees, Will Smith, 7L & Esoteric, Busta Rhymes, Da King & I, 9th Wonder, Kanye West, Babatunde Olatunji, Byron Lee and the Dragonaires, Miriam Makeba, Cal Tjader,… La liste est sans fin.

Repose en paix Emmanuel N’Djoké Dibango.


Pour aller plus loin…

Chronique d’une formule annoncée

Ce livre autobiographique retrace le parcours de Mathias Cassel, alias Rockin’Squat, membre fondateur du groupe de rap Assassin (Solo, Fly-D, DJ Clyde, Doctor L), monument du Hip-Hop français.

Squat nous confie sans amertume une partie de son histoire, et donc une partie de l’histoire du rap français, en insistant sur son intégrité et son engagement inépuisable dans le Hip-Hop. Il raconte qu’il s’est réalisé dans sa vie professionnelle et personnelle grâce à sa passion et à l’énergie qu’il lui a consacrée, grâce aussi à de nombreuses rencontres.

On y lit l’amour pour sa famille, pour ses pairs, ses réussites et ses échecs. Cuisinées à la sauce Hip-Hop, de superbes photos de tracts, de concerts, de logos, conservées par ce passionné de la première heure, immergent le lecteur dans l’ambiance de sa vie, qu’il nous invite à découvrir avec son franc-parler brut de décoffrage.

Squat-K nous partage son regard sur son enfance, son adolescence et sa réalisation en tant qu’adulte et père de famille. Vivant maintenant sous le soleil du Brésil, cet artiste phare de l’underground parisien explique comment il continue à honorer et faire vivre son art, même à l’autre bout de la planète et après presque 40 ans d’activité.

Ce livre est une nouvelle pierre notoire posée par Assassin à l’édifice du Hip-Hop français, indispensable aux puristes de l’ancienne école comme aux nouveaux venus en soif de savoir.

Et à la question “Le futur, que nous réserve-t-il ?“, Squat répond finalement : “Le futur nous réserve ce que l’on façonne.“

Disponible à la vente sur le site www.laformule.net, au prix de 49€.

Dee Nasty is Back with Furious Records

A l’occasion de la sortie du vinyle “15 Furious Battle Breakbeats”, Grand Master Dee Nasty nous propose un disque orchestré dans un style progressif. C’est un subtil mélange acoustique et électronique Funk qui ravira les spécialistes, aussi bien que les néophytes.

Il revisite les classiques break-beats avec feeling. Tout s’enchaîne avec fluidité, et on reconnaîtra quelques pièces importantes de la culture break (comme quelques extraits du titre « Apache » de The Incredible Bongo band, un air de Funky Drummer, etc…).

Ceci donne un ensemble de 15 recréations à base de samples jazzy, funky, et d’arrangements électro acoustique pointus. Des sons du plus funky comme « You Got The Power », « Fast & Furious » ou « Ghetto Battle », au plus sombres tels que « Last Chance » ou encore « Jungle Groove ».

En somme, un futur incontournable pour tout B.Boy qui se respecte, d’hier et d’aujourd’hui.

Disponible à la vente sur le site du label Furious Records (www.furious-records.com), au prix de 20€.